Hortense Mancini (1647 - 1699), huile sur toile (0,76 x 0,62 m) par Ferdinand VOET (1639 - 1700)
Hortense Mancini, une des nièces du Cardinal Mazarin, épousa le duc de la Meilleraye, un cousin de Madame de Combalet (la première duchesse d’Aiguillon) qui devint, à la mort du Cardinal, duc de Mazarin. D’humeur libre et enjouée, Hortense Mancini était, d’après Madame de La Fayette, « une des plus parfaites beautés de la cour ». En 1667, elle se réfugia en Italie pour fuir un mari jaloux et violent et c’est à Rome ou à Turin que le peintre hollandais Ferdinand Voet fit son portrait. Elle mena une vie galante et vagabonde. Son corsage et ses cheveux sont ornés de grappes de narcisses. De nombreuses variantes existent de ce portrait. Hortense Mancini était la nièce préférée de Mazarin qui lui légua une grande partie de ses biens, ce qui ne l’empêcha pas, à l’annonce de la mort du Cardinal, de s’exclamer : « Dieu merci, il est crevé ». Hortense est l’aïeule du duc d’Aiguillon.

Peinture précédente -- Retour à la collection -- Peinture suivante