Armande-Félice de Mazarin (1691 - 1729), huile sur toile (0,70 x 0,60 m) par Pierre GOBERT (1662 - 1744)
Armande-Félice de La Porte-Mazarini, jolie blonde aux yeux bleus, était la petite-fille d’Hortense Mancini. Elle avait épousé en 1709 le marquis de Mailly-Nesle, prince d’Orange et avait été nommée en 1725 dame du Palais de la Reine. Elle était célèbre pour ses frasques durant la Régence. Le 10 septembre 1718, pour le cœur du duc de Richelieu, elle se battit en duel au pistolet avec Madame de Polignac. Elle fut blessée à l’épaule et le duc déclara : « Ces dames ont été bien bonnes de se battre pour moi. Je ne sacrifierais pas un de mes cheveux, ni à l’une, ni à l’autre. » Ses filles seront toutes deux maîtresses de Louis XV, et l’une d’elles, Marie-Anne, duchesse de Châteauroux, sera d’abord amoureuse d’Emmanuel-Armand de Vignerod qu’elle devra abandonner en 1742 pour devenir la maîtresse du roi. Ce portrait, réalisé avant 1729, longtemps attribué à l’école de Nattier, est désormais attribué à Gobert.