Lantelm, troubadour aiguillonnais (Lantelmet d'Agulhon)

On sait peu de choses de ce troubadour aiguillonnais du XIIIe siècle ; il voyagea beaucoup, notamment en Italie. On ne connaît de lui que huit pages manuscrites conservées à la Bibliothèque Nationale de France et à la Bibliothèque Vaticane contenant un sirvente et deux tensons.

Tenson : dispute sur une question de galanterie entre deux ou plusieurs poètes. « Les tensons estoyent disputes d’amours qui se faisoient entre les chevaliers et dames poetes entreparlans ensemble de quelque belle et subtille question d’amours. » J. De Nostradamus.

Sirvente : (mot provençal) sorte de poésie tenant de la chanson et de la satire, et qui est presque toujours divisée en strophes ou couplets.
Voir la traduction

Fac simile du manuscrit 12474, folio 246, de la BNF
Cliquez sur l'image pour obtenir la transcription et la traduction

Cliquez ICI pour voir la suite du manuscrit

Retour à l'accueil