Michèle Lhopiteau-Dorfeuille ou la passion de la musique... et de l'écriture


Michèle Lhopiteau-Dorfeuille, l'écrivain, présentant son ouvrage sur l'Opéra

Née à Aiguillon le 23 avril 1950, elle a commencé le piano avec Hélène Serbat. Elle a passé toute son enfance dans cette ville où de nombreux Aiguillonnais ont gardé de bons souvenirs d'elle et de ses parents.


Michèle, enfant, habillée en gasconne

 



Au centre, Michèle habillée en gasconne remettant un bouquet au Général de Gaulle
de passage à Aiguillon en avril 1961

 

L'orchestre de la fête du Lycée d'Aiguillon : De gauche à droite : Christian Taupiac, Thareau, Vicente, Gérard Lhopiteau , Catherine Lieber au micro et Michèle interprétant Santiano, une chanson de Hughes Aufray, qui a vécu une partie de sa jeunesse à Nicole près d'Aiguillon.

***


Michèle Lhopiteau-Dorfeuille est la fille de Robert Dorfeuille, qui a longtemps tenu la Maison de la presse à Aiguillon et est encore présent dans la mémoire des vieux Aiguillonnais.


Etienne Dorfeuille, le grand-père paternel qui a couru le tour de France en se classant 19ème en 1920 et 24ème en 1921

Roland et Juliette Barthès grands-parents maternels
Roland a été maréchal des logis chef de gendarmerie

Robert Dorfeuille, le père, libraire à Aiguillon

Marie-Andrée, la mère

***


L'ancienne librairie au 44 rue Thiers, avant 1970

La nouvelle librairie au 46 rue Thiers, dans les années 70

Madame Chaboussou, fidèle collaboratrice, dans l'ancienne librairie

***

Lauréate des Conservatoires de Bordeaux et de Nancy (solfège, harmonie, musicologie), Michèle Lhopiteau-Dorfeuille a ensuite étudié la direction de choeur et d'orchestre avec Pierre Cao et la technique vocale avec Hélène Roth.
En décembre 1985, à la tête de l' " Ensemble Vocal d'Abidjan ", elle a collaboré avec Jean-Claude Casadesus à l'occasion de la tournée africaine de l'Orchestre Symphonique de Lille.
En 1993, elle dirigea pendant trois ans le " Chœur International de l'Alliance Française " de Houston, Texas ; de 1995 à 1998, le " Chœur International de Bordeaux " et enfin, de 1998 à 2003, le " Chœur International des Nations Unies " (à nouveau au Texas).
Elle a également travaillé comme chef des chœurs d'une troupe d'opéra professionnelle de Houston,
" Opera in the Heights ".
Michèle Lhopiteau dirige actuellement trois chœurs mixtes : " Chantemonde " à Villamblard (Dordogne), " l'Ensemble Vocal du Cantou " à Bergerac et " l'Ensemble Vocal Hémiole " à Bordeaux-Mérignac (Gironde).
Entre 1998 et 2005, dans la collection Toutes les clés pour explorer la musique classique, elle a publié aux Éditions du Bord de l'Eau quatre guides d'initiation à la musique classique. Puis un essai, Wolfgang Amadeo Mozart : rêver avec les sons, sorti en mars 2011. Depuis fin 2010, Michèle Lhopiteau-Dorfeuille appartient au Comité de Rédaction de la revue parisienne L'éducation Musicale.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site de son éditeur bordelais www.editionsbdl.com où on la trouve à la rubrique Musique Classique .
Voici quelques liens parmi beaucoup d'autres, vous permettant de retrouver Michèle Lhopiteau-Dorfeuille sur la toile :

France Musique 22 juin 2012

Video Mozart rêver avec les sons
http://ma-tvideo.france2.fr/video/iLyROoafr64L.html
http://www.w-a-mozart.fr/
http://unaic.org/content/about-us
Article du Figaro du 28 décembre 2012

Retour à l'accueil